Microphone Dynamique Comparatif et Test

Microphone Dynamique Studio

Découvrez tous les tests de microphone dynamique pour les studios d'enregistrement ou le live. Contrairement aux microphones à condendateur, les micros dynamiques ne demandent pas tous une alimentation externe (alimentation fantôme). Les marques les plus prestigieuses sont Shure, AKG, Electro Voice, Beyerdynamic, Sennheiser et Audio-Technica.

À savoir : les microphones dynamiques sont les plus utilisés dans la prise voix et instruments acoustiques en concert (live) mais aussi pour l'enregistrement en studio.

❤️ Découvrez nos Tests de Microphone Dynamique 👇

C'est quoi un Microphone Dynamique ? 🧐

Actuellement, les microphones font partie de notre vie quotidienne. Saviez-vous qu’un microphone est également appelé transducteur électroacoustique ? En effet, sa première fonction est de transformer une oscillation acoustique en une oscillation électrique. C’est justement le cas du microphone dynamique.

Le Principe de fonctionnement d’un Microphone Dynamique 🛠

Pour connaitre le fonctionnement d’un microphone, il est important de connaître les différentes parties qui le constituent (ou son anatomie). Un microphone dynamique peut être divisé en trois parties : 

  • L’élément transducteur caractérisé par le principe physique mis en jeu pour la transformation d’énergie, 
  • Le boitier du microphone jouant un rôle important sur une des qualités d’un microphone (notamment la directivité),
  • Le générateur de tension alternative possédant une résistance interne. 

La Classification des Microphones ✅

Il est possible de classer les microphones en fonction de certains critères :

  • En fonction de leurs utilisations : 
    • Les microphones de service
    • Les microphones de prise de son
    • les microphones de mesure
  • Selon le mode de conversion du transducteur :
    • Électrodynamique
    • Électrostatique
    • Piézoélectrique
    • Microphone à charbon
  • En fonction de leur type de directivité :
    • Micro omnidirectionnel
    • Micro bidirectionnel
    • Micro unidirectionnel
  • D’après le mode d’action ou le mode d’attaque du diaphragme par l’onde acoustique :
    • Micros à pression
    • Micros à gradient de pression 
    • Micros mixtes

Comme on peut le constater, l’univers des microphones est très large. Pour être beaucoup plus précis, nous allons porter toute notre attention sur les microphones électrodynamiques communément appelés microphones dynamiques. 

Description et principes de Fonctionnement 👍

Le microphone dynamique se compose d’un diagramme très mince appelé membrane. Elle est très légère et solidaire à la bobine. La bobine est quant à elle formée de fils de cuivre d’une longueur totale de 2 à 4 mètres. Elle doit être la plus légère possible, car elle va se déplacer dans l’entrefer d’un aimant permanent fixe dont l’induction vaut environ un tesla. Le principe de fonctionnement d’un microphone dynamique à bobine mobile est basé sur la loi de Faraday. Pour faire simple, la variation du flux magnétique au travers d’un circuit fermé provoque l’apparition d’un courant électrique, appelé courant induit. 

Face à une source sonore, le diaphragme va se mettre à vibrer. La bobine qui lui est mécaniquement solidaire bougera également. C’est ce mouvement de va-et-vient qui va générer un courant électrique au sein du bobinage. Le niveau de sortie est faible, mais pourra sans problème être amplifié jusqu’à un certain niveau. Pour cela, on peut utiliser un pré ampli que l’on retrouvera au niveau des circuits d’entrée d’une table de mixage par exemple. 

Dimensions de la Capsule d’un Microphone Électrodynamique 🎤

Les non-connaisseurs peuvent avoir tendance à penser que les microphones dynamiques génèrent du bruit par eux-mêmes à cause de leur circuit actif intégré. Mais, tous les circuits comportent un circuit électrique qui va produire du bruit. Plus la résistance est élevée, plus le bruit est important. De plus, l’impact des molécules d’air sur le diaphragme du microphone va générer du bruit.

Un grand diaphragme représente alors un atout majeur, car le son est généré à partir des impacts des molécules d’air. Plus le diaphragme est large, plus on aura un meilleur résultat. Généralement, les microphones dynamiques sont disponibles en version omnidirectionnelle et cardioïde. Pour ce type de micro, il est impossible d’utiliser plus d’un diaphragme. De ce fait, chaque modèle est normalement conçu pour n’offrir qu’un seul type de réponse directionnelle. 

La bande passante à la Courbe de Réponse d’un Microphone Dynamique 📈

La bande passante d’un microphone constitue la capacité d’un micro à restituer les fréquences qu’il capte. Celle des microphones dynamiques est beaucoup plus réduite par rapport à celui d’un microphone à condensateur. Dans la pratique, les constructeurs de microphones vont réduire la bande passante pour les adapter à certains types de prises de son. Dans le cas d’un microphone dynamique, cette bande s’étendra entre 80 Hz et 15 000 Hz. Cela représente les fréquences de la voix. 

La courbe de réponse correspondra au caractère du micro. Autrement dit, elle va monter la réponse des différentes fréquences incluses dans sa bande passante. Elle se présente sous la forme d’un diagramme qui permettra de visualiser les pics et les creux en fonction des fréquences captées par le micro. En général, la courbe de réponse d’un microphone dynamique est assez linéaire sur une bande de fréquence comprise entre 30 Hz et 10 kHz.

L’alimentation Fantôme et le Microphone Dynamique 👻

Généralement, pour activer le condensateur d’un micro électrostatique et pour alimenter le petit amplificateur intégré, on utilise une alimentation fantôme. Certains micros dynamiques disposent d’un tel amplificateur. Dans ce cas, on parlera d’un microphone actif. Les microphones dynamiques passifs n’ont pas besoin d’une alimentation externe. Mais, s’ils en reçoivent, cela ne pourra pas les endommager. Il y a cependant une condition : il faut utiliser un câble correct. 

Les Caractéristiques Générales d’un Microphone Dynamique 🤙

Un microphone dynamique est omnidirectionnel. Il présente une sensibilité assez faible et va donc nécessiter l’utilisation d’un pré ampli. Il peut gérer une pression acoustique allant jusqu’à environ 180 dB SPL. Sa courbe de réponse est plus ou moins linéaire sur une bande de fréquence comprise entre 30 Hz et 10 kHz. Il est cependant beaucoup moins précis que le microphone à condensateur. 

Le microphone dynamique est peu sensible au vent, contrairement aux vibrations. Cela s’explique par sa grande inertie du fait de la masse de la bobine. Une utilisation manuelle peut donc être difficile à moins que le microphone soit doté d’un filtre anti choc. Dans le cas contraire, il est recommandé d’utiliser une perche ou un trépied. En outre, c’est un microphone stable et très robuste. Il est peu sensible à l’humidité ce qui fait de lui l’ultime arme pour une utilisation externe. 

Quand utiliser un Microphone Dynamique ? 🧐

En studio, il n’y a pas de règle concernant le choix d’un micro. Tout dépend du son qu’on veut obtenir. C’est en fonction de ce critère que l’on va orienter le choix d’un microphone. Toutefois, les microphones dynamiques sont capables de supporter des volumes sonores très élevés. C’est la raison pour laquelle ils sont utilisés pour enregistrer pour une grosse caisse, ou une caisse claire. Ils peuvent également être appliqués pour la prise de son des instruments à vent tels que le saxophone, la trompette ou la clarinette. C’est aussi le matériel d’enregistrement idéal pour piquer des amplis guitare à haut volume. Ils trouvent facilement leur place que ce soit sur scène ou dans un studio d’enregistrement. 

Ils peuvent aussi servir pour un enregistrement vocal. Le son ne sera pas aussi détaillé que lorsqu’il est utilisé sur un instrument, mais il restera tout de même acceptable. Par contre, si vous enregistrez du métal ou du rock, le résultat vous surprendra. 

Cependant, comme pour les microphones à ruban, le niveau de sortie des microphones dynamiques est assez faible. Ils nécessitent donc l’utilisation d’un bon amplificateur. Dans certains cas de figure, le microphone demande un gain important pour fonctionner correctement. Sur le marché, on peut voir des microphones dynamiques ayant besoin d’environ 60 dB de gain pour obtenir un résultat optimal. C’est une valeur supérieure à ce qu’on retrouve habituellement sur une table de mixage et sur les interfaces audio d’entrée et de milieu de gamme. Dans ce cas, il est recommandé d’utiliser un Cloudlifter. Il s’agit d’un pré ampli doté d’un circuit particulièrement performant permettant d’ajouter jusqu’à +25 dB à votre signal. Grâce à ce matériel, vous obtiendrez une qualité sonore exceptionnelle. Il va de soi que ce n’est pas un matériel indispensable pour tous les microphones dynamiques. 

Pour améliorer la qualité sonore, vous pouvez également utiliser un filtre anti pop ou une bonnette pour limiter les plosives. 

Les avantages et inconvénients d’un Microphone Dynamique 👊

Les micros dynamiques présentent de nombreux avantages par rapport à ses congénères. Ils présentent un rapport qualité/prix exceptionnel. Non seulement ce sont des microphones très robustes, mais en plus ils sont relativement peu chers. Sa résistance lui confère une certaine polyvalence. En effet, ce type de micro trouvera toujours une place que ce soit sur scène ou en studio. Ils peuvent également gérer des niveaux de pression acoustique importante. 

Néanmoins, ils présentent également certains inconvénients. La sensibilité du microphone en fait partie. La bobine, qui a une masse assez conséquente, est attachée au diaphragme. Le mouvement de ce dernier sera alors limité par le poids de la bobine. Cela entraînera une perte de la sensibilité surtout dans les aiguës. Généralement, un microphone dynamique est conçu pour fonctionner efficacement jusqu’à 16 kHz. Au-delà de cette fréquence, la sensibilité du micro va chuter considérablement. 

Grâce aux avancées technologiques, de nouveaux matériaux ont pu servir pour la conception des microphones dynamiques. On peut citer comme exemple l’utilisation du néodyme pour la structure magnétique. Il fournit un champ magnétique beaucoup plus intense. Il permet également l’utilisation d’une bobine beaucoup plus petite. Cela va alors permettre au diaphragme de se déplacer plus rapidement dans les hautes fréquences. C’est ce qui a permis à certains constructeurs de doter leurs microphones d’une réponse en fréquence pouvant aller jusqu’à 20 kHz. 

Le niveau de sortie du microphone dynamique figure également parmi ses faiblesses. En effet, les microphones dynamiques nécessitent une amplification importante. Si les sons qu’on va capter sont forts et proches du micro, cela ne constitue pas un problème. Cependant, s’il s’agit de sons faibles et/ou distants, cela exigera une amplification. Le résultat deviendra alors trop bruyant. C’est l’une des raisons pour lesquelles les micros dynamiques ne sont pas utilisés pour l’enregistrement d’instruments comme la guitare acoustique. 

Le Microphone Dynamique en quelques mots 📝

Le microphone dynamique représente le meilleur rapport qualité/prix. En effet, dans sa catégorie, on peut retrouver des microphones performants et polyvalents à un prix défiant toute concurrence. Habituellement, sa courbe de réponse en fréquence est bonne, ce qui lui confère une bonne sensibilité et un son clair et net. C’est un micro professionnel permettant la prise de voix et la capture de divers types d’instruments. Très robuste, ce type de micro peut très bien encaisser des chocs assez violents sans pour autant affecter sa performance. 

Notre sélection de Microphones Dynamiques ❤️

Pour une prise de référence, nous avons effectué une sélection parmi les meilleurs microphones sur le marché. Il est tout de même important de noter qu’avant d’acheter un microphone, pensez à l’essayer. N’oublions pas que chaque microphone produit un son unique en son genre.

  • Shure SM58 : Le micro chant le plus prisé des chanteurs.
  • Shure SM57 : Un micro polyvalent que l’on retrouve quasiment partout : sur scène ou en studios.
  • Shure SM7B : Le microphone le plus connu du monde.